Le portail Européen du Chamanisme » Les origines du Festival du Chamanisme
Le portail européen du chamanisme
226

Les origines du Festival du Chamanisme

La création du Festival

(interview de Patrick Dacquay)

Depuis trois ans, je participais en assistant au rassemblement des peuples autochtones du Nord de l’Amérique du Nord (Nord des USA et Canada).

Ce rassemblement a lieu tous les ans à Maniwaki. Ce territoire Indien est à la frontière anglophone et francophone canadienne. Il est modelé de lacs et de petites montagnes. Fondu au milieu d’immenses forêts canadiennes, ce lieu de cérémonie est le centre du réveil de la spiritualité amérindienne.

Il y a bien longtemps, William Commanda reçut en rêve la mission de rassembler les peuples amérindiens dispersés dans leurs multiples territoires. Il incarna la renaissance de la Tradition Rouge en instituant un Conseil de Sages. Plus tard, il créera, le premier week-end du mois d’août, un grand rassemblement afin de pouvoir témoigner de la culture spirituelle des peuples premiers de l’Amérique du Nord. Grand-Père William, qui est décédé à l’âge de 92 ans en 2011, est un Sage inspiré qui consacra sa vie à rassembler son peuple, tout en ouvrant sa Tradition à toutes les autres cultures et plus particulièrement au peuple des Blancs.

Mon rêve prit forme quand, en mars 2008, le premier Festival eut lieu au bord de la Méditerranée. Un an après, je refis un voyage à Maniwaki où je rendis compte de mon travail à Grand-Père William qui, heureux, m’encouragea dans ma mission et dans mes efforts. Soutenu moralement par ce Sage, je continuai l’oeuvre comme un ouvrier participe à l’édification d’un chantier.

 

1Patrick Dacquay et Line Sturny en cérémonie

Quelle est l’origine du Cercle de Sagesse ?

Il y a 13 ans j’ai fait un rêve qui m’a bouleversé.

Il me montrait que le temps était venu en Francophonie de reconstituer un cercle

qui devait réunir tous ceux qui s’inspirent de la Sagesse Ancienne.

On me montra un groupe de femmes et d’hommes unis, qui dans un même idéal

témoignaient de la Sagesse Ancestrale et œuvraient pour la paix.

J’avais reçu ce rêve au Canada, pendant le rassemblement amérindien de Maniwaki

qui regroupe chaque année les différents Peuples Autochtones du Nord de l’Amérique.

Il était organisé par les Aînés dont le chef était Grand-Père William Commanda.

Avec sa bénédiction, ce rassemblement devint mon exemple.

Le Cercle de Sagesse de l’Union des Traditions Ancestrales était devenu une réalité.

Aujourd’hui, le Cercle de Sagesse de l’Union des Traditions Ancestrales est fort de

180 Grand-Mères et Grands-Pères des Nations Premières.

Chamans, Hommes et Femmes Médecine, Guérisseurs traditionnels, Mudangs, Gnaouas, Mamos, Curanderos, Enseignants des Sagesses Ancestrales, Artistes, Artisans ethniques, Anthropologues, Ethnologues, Scientifiques et Universitaires de toutes spécialités, Ecrivains, Réalisateurs et Photographes.

À quoi sert le chamanisme ?

C’est un projet social, économique et culturel inspiré par une Sagesse Spirituelle qui trouve ses racines dans l’origine de notre humanité.

Qu’est-ce qu’un chaman ?

Depuis l’aube des temps, les chamans sont des intermédiaires entre les êtres humains et les autres mondes. Ils sont toujours liés à une culture traditionnelle et n’existent que parce qu’ils sont reconnus par leur communauté. Ils sont les gardiens de la Sagesse conservée dans la mémoire de leur lignée. Ils sont des grands-pères et des grands-mères guérisseurs et se mettent au service de leur communauté pour maintenir l’équilibre du clan et de l’univers.

Pourquoi un Festival ?

Il se devait d’exister un lieu de fête où toutes les traditions du monde se retrouveraient.

Nous, les francophones porteurs de nos mémoires Ancestrales avons le privilège de les accueillir sur notre Terre Européenne, pour qu’elles transmettent leur message

de paix et de sagesse.

Ce Festival est unique au monde.

Ce Festival a lieu fin Avril pour célébrer la fête traditionnelle celtique de Beltaine.

Cet extraordinaire évènement permet au public de nourrir sa curiosité intellectuelle par des tables rondes, des enseignements, des films, des expositions et surtout d’expérimenter l’art chamanique par des soins et des cérémonies afin d’aiguiser son ressenti.

Ce Festival est une véritable expérience de vie.

Pour le Cercle, vous n’êtes pas des clients ni des consommateurs.

Vous êtes des co-organisateurs qui permettent la réalisation de ce rassemblement.

En échange de quelques euros, vous pourrez participer sans supplément de paiement à toutes les activités proposées.

Je tiens à remercier nos partenaires, Soleil Levant, Recto Verseau, CHAMANISME.EU, Attitude FM, le Conseil départemental de Charente, la commune de Genac et l’office du tourisme du Rouillacais. Ma gratitude va également à Cathy et Marc Vella, Loic Gramatico qui nous ont ouverts leur cœur et leur domaine. Mon infinie reconnaissance va aux bénévoles qui œuvrent avec enthousiasme pour le festival.

C’est au total près de 350 amis qui participent à la réalisation de ce projet.

Notre amie chamane du pays de Touva, Vera dit : « Le chamanisme ne mourra jamais ».

Malgré les aléas de l’histoire humaine, il est bien vivant.

Chers sœurs et frères en humanité, je vous donne rendez-vous au prochain Festival.

Pour toutes informations,

visiter le site dédié au Festival : FESTIVAL-CHAMANISME.COM

 Toutes les informations sur le prochain Festival