Le portail européen du chamanisme
226

Qui sommes-nous ?

Le chamanisme est à la mode ! Il y a selon nous deux raisons principales :

  • Les approches mécanicistes, issues des théories pasteuriennes, montrent qu’elles ne sont pas (plus) compétentes à gérer l’humain. La médecine universitaire est symptomatique, elle traite l’apparence mais pas le fond. On se rend compte, un peu partout dans la monde, que les pratiques ancestrales peuvent agir là où la « science » moderne ne peut pas, et les plus grands hôpitaux s’adjoignent dorénavant les services de « guérisseurs » extérieurs qui obtiennent de meilleurs résultats que les médicaments dont la consommation est pourtant en pleine explosion.
  • La législation, française notamment, qui cherche de plus en plus à limiter les citoyens, pose de plus en plus de barrières à l’exercice des professions médicales, pour mieux les contrôler. Après « psychologue », « psychothérapeute », il ne reste plus guère d’appellation utilisable pour qui ne rentre pas dans le moule administratif ou souhaite travailler dans l’énergétique. Alors pourquoi ne pas se rabattre sur

 

On voit apparaître dès lors du tout et du n’importe quoi. Par exemple, la plupart des enseignants en tantra disent aujourd’hui faire du « tantra chamanique ». Ca fait bien ! Certains se disent « chaman sans tradition », ce qui équivaut à dire « chaman sans formation ». Pire : ils enseignent à d’autres ce qu’ils ne savent pas et la reliance à des Esprits qu’ils ne connaissent pas. Et ces autres feront sans doute de même à leur tour… C’est dans ce contexte que la MIVILUDES (http://www.derives-sectes.gouv.fr, rapport 2010) a pu pointer du doigt des dérives,  alheureusement réelles pour certaines, chez des personnes se faisant appeler « chaman » sans aucune légitimité.« chaman » ?

 

Comment faire pour s’y retrouver ? C’est un des objectifs de chamanisme.eu. Ouvrir la parole au plus grand nombre, avec discernement, faire connaître les différentes traditions, engager la discussion, faire naître cette étincelle qui devient si rare aujourd’hui : l’envie.

Il ne s’agit pas de faire du sensationnel, on n’a pas besoin d’avoir des plumes sur la tête pour faire du chamanisme ! Mais ça aide certains alors il faut le respecter. Il ne s’agit pas de distribuer des bons ou des mauvais points, mais de présenter tout ce qui existe – en éludant toutefois ce qui ne peut en aucun cas correspondre à la sagesse ancestrale, car nous ne pouvons accepter d’être les portes-paroles de pratiques néfastes ou douteuses (et en ce cas nous expliquerons pourquoi).

 

La plupart des chamans et des guérisseurs sont des gens honnêtes, qui travaillent en conscience, qu’on se le dise. Chacun de nous est détenteur d’une part de vérité. Les médecins sont des personnes honnêtes, ils ont même prêté serment de le rester, mais combien de médicaments ont été prescrits avec des conséquences désastreuses découvertes 20 ans plus tard ! Nous disons que la santé est le miroir de l’âme. Miroir à double sens de circulation, pour le moins. Nous ne pouvons pas laisser l’une ni l’autre s’égarer sur des voies de garage : le temps passe trop vite et la vie est trop précieuse pour le(s) perdre.

 

Même si nous acceptons 95% des articles et des publications d’évènements qui nous sont proposés, nos choix seront critiqués, d’autant que les plus incompétents sont aussi les plus susceptibles. Il est bien connu que ceux qui échouent à l’examen vilipendent la compétence de l’examinateur ! Certains autres suivront aveuglément les critiqueurs, syndrome de Robin des Bois ou besoin de conflit pour se donner l’impression d’être vivant… Nous savons qu’en agissant pour l’OEuvre nous déclencherons les foudres de ceux qui s’attachent à leur pré carré, qui refusent l’évolution, qui croient qu’ils doivent écraser les autres pour s’élever. Nous le savons, nous y sommes préparés. Mais nous agirons pour l’OEuvre, en conscience.

 

Rémy Chauvin a écrit : « Quand on entreprend quelque chose, on a immédiatement contre soi trois groupes de gens : ceux qui font la même chose, ceux qui font le contraire, et ceux qui ne font rien ».

 

Paix et Lumière à vous tous, Sœurs et Frères de la Terre.

La rédactrice en chef.

f1

 

Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et de suppression des données qui vous concernent en nous écrivant. Seule notre association est destinataire des informations que vous lui communiquez.

 Toutes les informations sur le prochain Festival