Le portail européen du chamanisme
226

Réflexions sur les vidéos du Festival

 

Quand j’ai eu mon bac, je n’avais pas trop d’idée sur ce que je voulais faire, alors comme j’étais en section scientifique j’ai fait des études d’ingénieur.

Je pense que c’est avec ce regard que j’ai vu les vidéos qu’a données le Cercle de Sagesse pour qu’elles soient diffusées en exclusivité sur CHAMANISME.EU (l’équipe a tellement aimé qu’elles ont été diffusées sur YouTube depuis).

Il y a aujourd’hui de plus en plus de scientifiques qui comprennent la valeur du chamanisme, mais il y a aussi beaucoup de personnes limitées qui ne comprennent pas, suivant en cela le principe bien connu qu’on ne doit croire que ce qu’on voit – principe devenu désuet avec le premier poste de radio puisque les ondes hertziennes sont invisibles et que pourtant elles transmettent du son.

domtika1

D’un autre côté, c’est vrai que si on regarde les vidéos, on voit des gens qui s’agitent, crient, dansent, et à l’école personne ne nous a appris à quoi cela pouvait servir – sinon à se faire punir pour mauvais comportement.

Est-ce si difficile de comprendre les lois de similarité et de contiguïté, qui expliquent qu’on peut faire des créations par les moyens des fréquences vibratoires et des ondes de forme ? Est-ce si difficile de comprendre que nous aussi sommes émetteurs d’ondes ? Apparemment oui. Mes premières initiations se sont faites dans le Vaudou – je ne le dis pas trop car la déontologie des praticiens ne respecte pas le principe qu’aucun travail ne peut être fait sans la demande expresse de la personne concernée – et là on connaît bien l’effet des rituels de superposition : par exemple un symbole d’une personne (une poupée) superposé à un symbole de souffrance (du verre pilé, des aiguilles), avec un amplificateur appelé condensateur (une poudre, une décoction).

J’ai aussi travaillé en magnétisme, et mon premier exercice fut de prendre 2 pommes similaires, de magnétiser l’une à distance 2 minutes par jour et de laisser l’autre. Au bout de 15 jours, la pomme magnétisée est en parfait état et l’autre très abimée.

Chacun peut aussi s’amuser avec deux pots identiques de riz cuit. Chaque matin, on dit à l’un « je t’aime », et à l’autre « je te déteste ». Au bout de 15 jours, le premier riz est parfait et le second pourri. Démontrer l’influence de la conscience sur la matière est accessible à tous.

domtika2

Ce n’est pas si simple d’abandonner ses vieilles manières de penser ! Je suis tombé par hasard (tout en sachant qu’il n’existe pas) sur une revue qui parlait des guérisseurs, et en ouvrant je lis un pseudo-scientifique – je dis ainsi car j’ai bien plus de diplômes que lui – qui dit que les guérisons existent parce qu’on les constate mais que ça vient de l’effet placebo, dont il reconnaît cependant qu’il ne sait pas comment ça fonctionne.

Alors là je me dis, s’il ne sait rien, pourquoi se fait-il interviewer ? L’effet placebo, c’est l’effet du savoir, c’est tellement connu que c’est interdit d’expérimenter des médicaments autrement qu’en double-aveugle. Quand à résumer le guérissage à cela, c’est simplement oublier le travail des Esprits (les chamans sont leurs intermédiaires).

Mais c’est vrai que les Esprits, tout le monde ne les voit ou entend pas ! On a certes des preuves de plus en plus tangibles que la réincarnation existe (on en reparlera), mais il n’y a que ceux qui croient qui voient et c’est bien là un paradoxe de notre société : plus on fait d’études et moins on voit. Les études sont utiles pour faire voler des avions, mais nous aident-elles à trouver le bonheur ?

Quand on me demande si le chamanisme « marche », je dis : « Il existe depuis toujours et existera toujours, dans les coins les plus reculés et les plus inhospitaliers de la planète, s’il n’était pas très utile pas, il y a plein de peuples qui l’auraient abandonné ! »

Et pourtant, personne ne l’a jamais délaissé, même sous la pression. Ni les européens victimes de la répression catholique qui voulait l’exclusivité du sauvetage des âmes, ni les sibériens pressurisés par la dictature communiste (cf. l’excellent article de mon amie et consœur Vera Sazhina, Chaman From Tuvahttp://chamanisme.eu/chaman-from-tuva/).

L’évolution de la science, qui permet de comprendre que le monde des esprits existe, l’élévation de conscience qui se généralise, suffiront-elles à inverser le processus d’auto-destruction de la planète ? Je n’en suis pas sûr car je voyais il y a peu des dirigeants sud-américains prêts à vendre leur forêt primaire aux pétroliers pour quelques dollars, pensant qu’ils avaient le « droit » de vivre la civilisation comme en occident.

Que ne savent-ils que nombre d’entre nous essaient de sauver hectare par hectare la Terre (sacrée) de l’agriculture intensive, des pesticides et autres engrais qui empoisonnent la création (dont nous-mêmes) !

Nous aurons toujours à avancer dans un sens, et nous savons que pendant ce temps d’autres iront dans l’autre opposé. Tout sur Terre est fait pour disparaître, les civilisations et mêmes les espèces, ceux qui sont allés dans les voyages chamaniques lointains savent qu’à la fin de tout il y a la lumière.

Tout cela me rappelle la stance 13 de Balayogi qui me servira de conclusion :

« Si Dieu le voulait, tous les êtres seraient bons, cela serait ainsi. Mais comment irait le monde ? (…) » (cité dans Balayogi : L’alchimie du silence. Auteur : Poumi Lescaut. Éditions Le Félin, collection OXUS LG.)

domtika3

 

 Toutes les informations sur le prochain Festival