Le portail européen du chamanisme
226

Qu’est ce qu’un CHAMAN ?

Il y a toute une culture autour du chamanisme, qui signifie avant tout « être en unité avec la nature« . Le chamanisme, sans que l’on doive nécessairement être chaman, c’est d’abord une manière de vivre, de communier avec la nature, avec le Monde des Esprits, c’est quelque chose qui est ouvert à tous.

Le chamanisme donne des clés pour comprendre des choses qui ne sont pas vraiment transmises dans la civilisation occidentale. La magie de la vie, la communication avec les animaux, les plantes et les éléments, le voyage dans les dimensions subtiles qui ont un effet réel sur le monde physique, la guérison de l’esprit et du corps, les rituels et les cérémonies qui donnent un sens à la vie et qui indiquent les meilleurs moments pour les semences et les récoltes sont quelques éléments parmi bien d’autres qui sont transmises par la culture chamanique. Les capacités extraordinaires qui sont une des caractéristiques de l’Homme évolué, trouvent leurs places dans une vision du monde où le chamanisme existe.

nature

La culture chamanique est véritablement universelle car tous les peuples indigènes de la terre la partagent. Lorsque de nombreux chamans de différents pays et continents se rencontrent une des premières choses que nous remarquons c’est qu’ils se comprennent tous. Ils utilisent tous le tambour, parlent tous avec les esprits, sont tous guérisseurs à leur manière, ont tous un très grand respect pour la nature, les aînés et leurs communautés.

Dans la tradition, devenir chaman était réservé à un type de personne très particulier, prêt à subir des épreuves et des expériences extrêmes qui puissent la projeter hors de son corps, de manière à être capable par la suite de faire cela à volonté. Les outils les plus efficaces pour obtenir ces résultats ont souvent été la souffrance et la mort symbolique.

La mort réelle pouvait elle-même parfois constituer la méthode d’enseignement. Exactement comme dans cette expérience, documentée par un Occidental qui en avait été témoin : un chaman inuit avait emmené son élève sur la banquise et l’avait laissée ainsi trois jours entiers sous l’eau avant de le réveiller. C’est en effet l’un des dons particuliers du chaman que celui de pouvoir ramener l’âme de l’autre rive – et naturellement, le corps de l’élève, immergé dans l’eau glacée, était parfaitement conservé. Puis le chaman avait demandé à son élève de lui raconter son voyage dans l’autre monde. Pendant tout ce temps l’élève voyage dans le monde des esprits et ses visions peuvent déterminer les cérémonies et les pouvoirs qu’il manifesta par la suite.

D’autres nations vont utiliser des substances qui sont parfois extrêmement dangereuses, qui plongent le candidat dans des transes proches de la mort. D’autres vont faire des retraites prolongées dans des lieux sombres et quelquefois complètement noirs où il n’y a aucune lumière. C’est encore on le voit, le même symbolisme. Le chaman est celui qui est né deux fois : tel est la définition originelle de ce mot qui vient des peuplades autochtones de Sibérie. Il est revenu de la mort donc née deux fois. Ainsi, traditionnellement, le chamanisme pur et dur est une expérience qui passe par une mort symbolique et parfois même réelle.

amérindien

Une autre voie au chamanisme, beaucoup plus rare, est le chamanisme initiatique. Dans quelques rares nations, ceux qui sont parfois appelés bâtisseurs de temples comme les Hopis, Mayas et Cherokees, existe une spiritualité plus organisée et structurée. Des enfants en qui l’on reconnaît «le don» sont entraînés dès leur jeune âge à cultiver les aptitudes chamaniques. Ils pratiquent sous la supervision de leurs aînés pendant des années des exercices spirituels quotidiens rigoureux. À titre indicatif la période de formation des apprenties Cherokee dure 12 ans avant que le premier niveau soit atteint. Ils doivent alors démontrer leur maîtrise des sciences chamaniques au cours de divers examens habituellement conduit devant toute la communauté. La première épreuve consiste à produire avec son corps de la lumière visible par tous. Pour cela l’examen se fait la nuit un soir sans lune ou dans un temple sans éclairage. C’est le premier d’une série de 16 initiations qui seraient tous considérés comme impossible par la société actuelle. Ceci pour démontrer à toute la communauté que le chaman est un être qui peut les aider de bien des manières.

Les civilisations modernes ont volontairement relégué aux oubliettes cette connaissance et on se retrouve aujourd’hui dans une situation où l’avenir même de la planète est menacé.

Aussi, un « vrai » chaman est très rare ; j’ai rencontré beaucoup de gens qui s’autoproclamaient « chamans » dans la société occidentale, mais je n’ai rencontré de vrais chamans que rarement dans toutes les années que j’ai passé auprès des anciens autochtones. Les vrais chamans sont des personnes vraiment exceptionnelles, toutes très différentes. Tous possèdent des dons spécifiques, absolument uniques, qui leur viennent de leur expérience personnelle de voyage dans les Dimensions Subtiles où ils ont pu dialoguer avec les Esprits. Les vrais chamans sont tellement différents des autres personnes qu’il est trompeur de les évaluer en les comparant avec ce que l’on connait. Il faut laisser une latitude particulière à ces êtres car la folie sacrée et les comportements incompréhensibles sont souvent des traits de caractère récurrents parmi eux.

Parfois, le chaman a la capacité d’aider les gens à se rendre dans le Monde des Esprits, et de les ramener en toute sécurité. C’est ce que je fais souvent dans mes ateliers sur les animaux totems. De cette manière, ils peuvent aller rencontrer leur animal totem, qui est en eux. Il est dit que tant que les gens n’ont pas connaissance de leur animal totem, ils n’ont pas de contact conscient avec lui, et ne peuvent donc pas travailler avec son énergie. Une fois qu’ils connaissent leur animal totem, ils peuvent utiliser son énergie dans leur vie de tous les jours. Les gens peuvent aussi apprendre à communiquer avec leur esprit gardien.

Nous avons tous des gardiens différents dans chacun des règnes de la nature, le règne végétal, le règne minéral, le règne animal, et le monde des humains. Nous avons ce que nous appelons nos « ancêtres », qui sont toujours avec nous, même si nous ne les connaissons pas ; si nous n’avons aucun moyen de communiquer avec eux, alors les possibilités pour qu’ils influencent nos décisions sont très réduites, car ils ont peu de champ d’action. Mais si nous les connaissons, cela peut ajouter beaucoup de pouvoir dans nos vies. Et c’est quelque chose que nous pouvons découvrir ensemble très facilement, car nous pouvons accompagner la personne dans le Monde des Esprits, et son voyage de retour, de manière tout à fait sécuritaire, et ainsi elle peut apprendre à leur parler, découvrir son animal totem et ses Esprits gardiens.

Connaître ses totems aide à mieux se comprendre soi-même, et à avoir plus d’impact sur le monde qui nous entoure, car alors nous travaillons avec des forces qui influencent le monde dans lequel nous vivons de manière tout à fait concrète. Une fois que cette expérience a été vécue, les totems et les gardiens découverts, il est alors plus facile de communier avec eux et de ressentir leurs influences et leurs présences. Il est simple alors de leur faire les demandes d’aide dont nous avons besoin. Voilà un exemple parmi d’autres de ce que le chamanisme et le chaman amène à la communauté qu’il dessert.

L’objectif des chamans traditionnels actuels est bien de récréer l’unité du monde, une meilleure compréhension de la nature et de la place de l’Homme dans la Nature et l’Univers.

univers

En cela le chamanisme peut faire l’unité là où la science en est incapable. L’histoire des dernières décennies nous a bien montré que les corporations et les gouvernements peuvent déformer les données scientifiques présentés aux populations qu’elles desservent pour servir leurs objectifs et agendas cachés. Un exemple parmi des milliers d’autres exemples est l’affirmation qui fut répétée pendant des années qu’ils n’y avaient pas de preuves aux changements climatiques, le reconnaissant au moment où les faits ne peuvent plus être niés et où les dommages sont irréversibles.

Le chamanisme a une compréhension innée et instinctive du rôle de tous les êtres au sein du monde, connaissance que la science ne peut pas acquérir puisque la démarche mentale-intellectuelle est lente et incomplète. La preuve de cette compréhension extraordinaire des chamans sont ses « pouvoirs«  inexplicables qu’ils démontrent dans leurs relations avec la nature et les êtres humains : guérisons spontanées, influence sur la météo, communications avec les animaux et les plantes, modifications des lois de la physique tel que la science les comprends, etc.

La liste complète pourrait remplir un volume entier puisque chaque chaman a des aptitudes différentes de ses pairs. Mais tous ont le même objectif : La vérité est une, la vérité est la même pour tous les hommes et femmes de la terre. Ainsi, le chamanisme est d’actualité ainsi que la culture chamanique dans son ensemble. La sagesse des peuples qui vivent en harmonie avec la nature est toujours valable et le sera toujours puisque c’est la nature qui donne et maintient la vie de tous les hommes et femmes de la terre !

 Toutes les informations sur le prochain Festival