Le portail européen du chamanisme
226

Bienvenue chez Kafka !

Ce matin, je suis allé à la préfecture car certains permis de catégorie « lourd » doivent être validés par une visite médicale tous les 5 ans.

Je choisis la tranche horaire dite « moins de 20 mn d’attente », mais étrangement le tableau indique 94 mn d’attente. Je regarde les dépliants pour passer le temps, et j’apprends que le nouveau permis format carte de crédit n’est valable que 15 ans et qu’il n’est plus délivré sur place, il faut attendre le délai de fabrication.

Les permis roses « 3 volets » ne sont valables que jusqu’en septembre 2033, il faudra les changer avant.

Pour les formalités de permis, c’est écrit qu’il faut une copie recto-verso en couleur de la pièce d’identité. Chez eux, il n’y a que des copieurs noir et blanc, mais si on paie chez eux, ils l’acceptent. Égalité des droits ?

blog-domtika-guichet administration

 

Apparemment, personne ne se demande pourquoi il faut une copie d’une pièce d’identité, alors qu’ils l’ont déjà puisque c’est cette même administration qui les délivre !!! Là aussi, c’est nouveau, avant on n’en donnait pas.

Je discute avec d’autres « clients », une dame d’une soixantaine d’années revient pour la troisième fois pour obtenir un permis international. Au guichet, on dit à l’un qu’il doit repasser dans 6 mois minimum, à l’autre qu’il a fait la queue pour rien car il n’est pas au bon guichet, à un autre encore qu’il manque des pièces qui n’étaient pas spécifiées sur la documentation…

blog-domtika-ponction publique

Et c’est enfin mon tour ! Je donne tout mon dossier, je suis très organisé.

« Les 2 photos ? » demande la fonctionnaire ?
« Le médecin a pris les 3 photos » réponds-je.
« On ne sait pas ce qu’ils en font. Si vous n’avez pas 2 photos maintenant je ne peux pas faire votre permis ».
Ne faisant pas observer que ce n’est pas « mon » permis, car en droit français les permis, papiers d’identité, cartes d’immatriculation, billets de banque etc. n’appartiennent pas aux citoyens qui les paient et n’en sont qu’usagers mais à l’Etat qui en est propriétaire, je fais remarquer : « Le médecin ayant gardé les 3 photos, il me semble qu’il devrait les joindre au dossier qu’il vous envoie, d’ailleurs à l’heure informatique ce serait logique que tout soit scanné et qu’on ne donne donc qu’une seule photo en tout ».
« Ils font toujours comme ça, demandez à votre médecin » rétorque l’employée de préfecture un peu agacée.
« Ce n’est pas MON médecin, c’est VOTRE médecin. C’est VOTRE préfecture qui lui confère un agrément pour les permis, sinon je serais allé en voir un autre. Apparemment et selon vos dires, ils font TOUJOURS comme ça ; vous les agréez, c’est à vous de définir les modalités, surtout si vous avez déjà constaté d’autres dysfonctionnements », dis-je.
« C’est votre permis, c’est pas notre problème, si j’ai pas les 2 photos, je fais pas le permis ».

Pas la peine de parler aux murs, je pars.

blog-domtika-formulaires administratifs

 

Racontant l’histoire à mon rendez-vous suivant pour expliquer mon léger retard (j’avais pris de la marge), l’homme qui est justement chauffeur poids-lourds me confirme : « Ah mais c’est toujours comme ça. On dit qu’il faut 3 photos mais il en faut 5, de toute façons ça change tout le temps, nous on doit réagir dans l’instant mais quand on demande quelque chose les délais sont énormes et on nous invente plein de complications. Sans parler des conneries de sécurité routière qui sont juste là pour nous pomper notre salaire. Quand je pense que la moitié du budget de l’Etat sert à payer une administration qui ne sert qu’à nous mettre des bâtons dans les roues ! »

Je reconnais la justesse des observations, et sourit en pensant que sur tous les formulaires et affiches que j’ai vues ce matin, c’est écrit que LE GOUVERNEMENT VA DANS LE SENS DES SIMPLIFICATIONS ADMINISTRATIVES.

Il y en a encore qui croient ça ?

Je suis donc retourné chez le photographe, mais il est fermé le lundi. Tant pis, j’aurai une tête de prisonnier sur les PHOTOMATON. Si j’avais su, j’aurais bien entendu fait faire 5 photos la semaine dernière.

Déplacements inutiles, pertes de temps, gaspillages… Mais c’est nous qu’on culpabilise parce qu’on pollue avec nos transports.

Comme je dois retourner à la préfecture, je me dis que je vais demander en avance mon permis international. Maintenant, il faut remplir un formulaire en 2 exemplaires, la dernière fois que j’en ai demandé on faisait une demande verbale qui suffisait bien amplement et économisait le papier. Je consulte par sécurité le site SERVICE-PUBLIC.FR, qui déclare que les formalités ne sont pas les mêmes d’une préfecture à l’autre ! En plus, certains ne le font qu’au guichet, d’autres que par correspondance. Certaines préfectures demandent un justificatif de domicile, d’autres non… Égalité des droits ?

Hélas je me fais les mêmes réflexions quelles que soient les services publics où je vais en France. Cela s’appelle SERVICE public, mais est-ce que ça nous rend vraiment service ? Lorsque je compare à l’Angleterre par exemple, je vois bien la différence, et à tous les niveaux. Chez les anglais ça ne coûte pas plus cher, au contraire : l’éducation nationale coûte 40 % plus cher en France qu’au Royaume Uni, et elle est beaucoup moins bien ; il y a 1 policier pour 250 personnes contre 380 en Grande-Bretagne… On pourrait tout comparer, c’est pareil pour toutes les branches, le coût de la fonction publique a d’ailleurs doublé depuis 1980.

deo domtika - dette publique de la france

 

En France, certains gouvernements embauchent des fonctionnaires pour, disent-ils, améliorer le service public. Outre que TOUS les économistes affirment qu’en emploi de fonctionnaire cause 1,35 chômeur, et que c’est donc une aberration économique, je note qu’ils n’emploient pratiquement que des policiers et des contrôleurs fiscaux !

Ceux qui ne paient pas d’impôt croient sans doute qu’après tout, ça fait payer les autres, donc ce n’est pas leur problème. Ils ont tort. Les entreprises, que tout le monde est d’accord pour taxer, ne paient pas de taxes : elles les répercutent sur les clients. Et les clients, c’est nous !

Quand on augmente une taxe de 1 %, l’entreprise augmente ses prix de 2 %, pour compenser la gestion, l’administration, les mises à jour, etc. C’est la raison pour laquelle le pouvoir d’achat baisse systématiquement depuis plus de 30 ans.

Et les policiers ? Leur multiplication diminue-t-elle la violence, les escroqueries, les agressions, les crimes de sang ? Non, ils augmentent tous. Améliore-t-elle le respect, la joie de vivre, le sentiment de sécurité ? Non, ils diminuent. A part mettre des contraventions aux automobilistes, multiplier le formaliste et surveiller les ambassades, à quoi sert la police ? Moins d’un sur deux a une mission de sécurité publique, c’est le chiffre officiel. Les personnes employées par l’Etat coûtent 24.500 milliards d’euros aux contribuables français (le coût d’un fonctionnaire au long de sa vie est de 3,5 millions d’euros).

blog-domtika - bureau fonctionnaires

 

Bien évidemment, le problème ne vient pas des fonctionnaires eux-mêmes, mais de ce qu’on fait d’eux ! (voir l’étude de l’IREF sur l’endettement de l’Etat).

« C’est comme ça » dit-on généralement. Ma réflexion du jour est que ce n’est comme ça que si on l’accepte. Je pense à Aigle Bleu, que j’ai vu la semaine dernière à une réunion du Cercle de Sagesse, et qui dispense une formation appelée CRÉONS LE MONDE. Oui, lui le dit aussi, c’est possible de créer le monde, car ce monde est à nous. Dans les faits, nous devrions refuser les actes liberticides, restrictifs, contraignants, ralentissants, que les dirigeants veulent nous imposer et dont ils se sont dispensés eux-mêmes (comme de payer les impôts, les députés votent ce qu’on doit payer mais ils n’y participent pas).

blog-domtika- chambre des députés

 

Ne doit-on pas être choqué que ce soient les députés qui décident de leur propre salaire ? Que le Président puisse amnistier les contraventions de ses potes ? Que les copains de maires puissent rendre leurs terrains constructibles et gagner des millions quand le gars d’à côté se retrouve en correctionnelle s’il repeint sa porte sans autorisation (oui, oui, ça arrive réellement, plus souvent qu’on ne croit) ?

Nous sommes arrivés à un tournant de l’Histoire, décidons de ce qu’elle sera. C’est à nous de dire si nous refusons les limites qui formatent nos esprits, refusons les désinformations qui abaissent nos consciences, refusons les systèmes scolaires, les réglementations administratives, les taxations, les radars, …, qui freinent nos élans de Vie, diminuent la productivité, nous éloignent de la Création.

blog-domtika- incendie voitures

 

A force de vivre dans un système où l’on remet sans cesse son pouvoir à une autorité (politique, religieuse, …), on finit par croire que c’est « normal ».

C’est à nous de choisir de vivre dans la peur de perdre le peu qu’on nous laisse, en sachant que c’est par cette peur qu’on nous manipule. Mais rappelons-nous Gandhi : « Le monde contient bien assez pour les besoins de chacun, mais pas assez pour la cupidité de tous. »

Happy guys and girls expressing happiness

Le chaman poursuit l’objectif – certains disent que c’est le seul qu’il poursuit – de RENDRE à chacun son pouvoir – c’est tout différent des dogmatismes et des doctrines des pouvoirs en place.

Ce que nous enseigne la sagesse ancestrale, et que les confiscateurs-censeurs de NOTRE pouvoir essaient de nous faire oublier, c’est que NOUS créons NOTRE vie, c’est notre première responsabilité. NOUS sommes responsables de TOUT ce qui nous arrive, NOUS avons toujours le choix.

 

 Toutes les informations sur le prochain Festival