Le portail européen du chamanisme
226

Bases d’une nouvelle réflexion

Le 2 septembre, s’est tenue une réunion au siège du Cercle de Sagesse. Il y avait Patrick Dacquay, Line Sturny, Didier Rauzy, Marianna Varady, Angela Varela, Pascal Gautrin, Toumaï, Abuelita (Noëlla Tumulti), Célestin Mukanda et moi.

Elima devait se joindre à nous, mais il était en congés en Afrique.

Nous voulions discuter des rapports qu’entretient le chaman avec son patient, et réciproquement. C’est un sujet important pour le Cercle qui tient au maximum de transparence.

Cette réunion fut très enrichissante, chacun a exprimé ses opinions, ses vécus, ses ressentis, ses inquiétudes… Finalement, devant la complexité de la question, il a été décidé d’élaborer une sorte de référent pour les praticiens.

Tout cela sera couché sur papier, et diffusé après que tous les membres du Cercle auront pu ajouter leurs participations.

Voici le résumé enthousiaste qu’a fait Abuelita le lendemain. A bientôt pour la publication des réflexions…
Le texte envoyé peut être heureusement complété par notre merveilleuse rencontre du 2 septembre, où J’ai été frappée par la portée et la puissance des idées qui rebondissaient d’une pensée à l’autre. Pensée enrichie et permise par le lien affectif évident entre nous. c’est dans ce lien que le travail créateur s’est construit et a abouti à du constructif solide.
Notre groupe est vraiment beaucoup plus que la somme des individus qui le constitue. Nous sommes des fourmis mais l’ensemble de la fourmilière est puissante, veillons à son unité !!!

Cette rencontre pleine de vérité, d’humilité non accablante où nous avons senti à travers les cas étudiés notre propre fragilité, nos failles possibles, décrites par chacun d’entre nous, la pente glissante dans laquelle nous pouvons sombrer sans les rails, les gardes-fous nécessaires que l’histoire du chamanisme nous révèle comme indispensables : qu’il s’agisse de folie des grandeurs dans la toute puissance délirante ou du morcellement effondrement.

Cette rencontre est inattendue par le jaillissement de sa portée, son sens pour chacun de nous, et pour la fonction de garant du rôle du Cercle de Sagesse, pour la sécurité du chamanisme, pour son image de sérieux de garantie pour les usagers, le « Label Cercle de Sagesse » commence à représenter du sens.
Il faut rester vigilant, y travailler dans la fermeté nécessaire que certains ont incarnée, conjuguée dans la bienveillance constructive humaine et responsable des autres.

fleurs reunion 2014.09.02

 Toutes les informations sur le prochain Festival