Le portail européen du chamanisme
226

Qu’est-ce que la confiance en soi ?

Qu’est-ce que la confiance en soi ? Est-ce que certaines personnes naissent avec et d’autres non ? Est-il possible de la développer ? Pour répondre aux questions de nos lecteurs, nous avons interviewé Cindy Theys, co-fondatrice Nomadity, coach & formatrice en développement personnel, professeur de coaching au CFD. Elle se forme également à la naturopathie et aux pratiques chamaniques.

 

 

 

cindy1
Cindy Theys


Première question, est-ce que tout le monde est confronté à un manque de confiance en soi ?

Cela dépend de comment on définit la confiance en soi.
La confiance en soi se développe pendant l’enfance et continue à évoluer tout au long de la vie.
Je pense que tout le monde doute à un moment donné, tout le monde craint plus ou moins de ne pas être aimé, mais chacun développe des réactions différentes face aux doutes et au stress. Certains sont paralysés et d’autres stimulés.
Certaines personnes vont oser malgré le doute et la peur. On peut dire dans ce cas qu’elles ont une bonne dose de confiance en elles.

Tu dis que cela dépend de la définition. Comment définis-tu la confiance en soi ?
J’ai remarqué que l’on confond généralement plusieurs notions : l’amour de soi, l’estime de soi, la confiance en soi et l’affirmation de soi.
L’estime, c’est la valeur que vous vous accordez, le regard que vous portez sur votre apparence physique, sur vos compétences, vos réussites, votre vie affective, …
L’amour de soi est plus large que ça puisque l’amour est inconditionnel. L’amour vient de l’intérieur. Il s’agit de vous accepter et vous respecter comme vous êtes. Vous avez été créé parfait. Vous trouverez plusieurs livres intéressants à ce sujet sur mon blog notamment le livre L’Amour sans conditions.
La confiance en soi est liée à vos actes. C’est votre capacité d’agir, d’entreprendre, de prendre des décisions, d’oser malgré la peur.
Avoir confiance en soi, c’est savoir que vous possédez les ressources nécessaires pour faire face à une situation particulière.
Cela ne veut pas dire que vous n’éprouverez aucune peur dans cette situation. Mais cette peur ne vous paralysera pas. C’est comme le comédien qui a le trac avant de monter sur scène.
J’aime bien la définition de Sylvie Grivel « Avoir confiance, c’est vous penser capable de faire ou d’apprendre à faire ce que vous désirez et/ou ce que l’on vous demande. »
Et l’affirmation de soi concerne vos rapports avec les autres.
C’est la capacité de prendre sa place avec bienveillance, c’est oser dire, c’est pouvoir exprimer clairement ses idées, sentiments, émotions, besoins, valeurs, limites, …
C’est la capacité à créer des relations harmonieuses et authentiques avec les autres.
C’est ce que l’on appelle aussi l’assertivité.

Donc on pourrait avoir une bonne estime de soi et manquer de confiance en soi ?
Oui, c’est tout à fait possible. Mais il faut être conscient que ces 4 notions interagissent entre elles.
Si vous avez une bonne estime de vous, vous vous sentez bien dans votre peau. Vous pouvez aussi plus facilement prendre des décisions et passer à l’action.
Lorsque vous pensez, « je suis nul », « je ne suis bon à rien », il s’agit d’un manque d’estime et non d’un manque de confiance en soi. Cette mauvaise estime de vous va avoir un impact sur ce que vous ressentez et sur votre comportement. Il vous sera plus difficile de passer à l’action. Et cela va entrainer une baisse de la confiance en soi.


D’où vient ce manque d’estime ?

L’estime de soi est changeante. Elle dépend de plusieurs éléments : votre éducation (la famille, l’école), votre connaissance de vous-même, le fait de vivre en fonction de vos valeurs, votre capacité à voir le positif en vous, les jugements que les autres portent sur vous…
Dans la société actuelle, on valorise la confiance en soi et l’affirmation car c’est important de « faire ».
Bien souvent quand une personne me dit « je manque de confiance en moi », en réalité il s’agit d’un manque d’estime de soi. De nombreuses personnes pensent qu’elles doivent faire pour avoir de la valeur. Il faut travailler beaucoup, il faut avoir de bons points à l’école, il faut réussir… toutes ces croyances impactent l’estime de soi.
En fait, vous n’avez rien besoin de faire. Vous avez de la valeur par le simple fait d’être né. Lorsqu’un enfant naît, il n’a encore rien fait, rien prouvé et pourtant il a énormément de valeurs aux yeux de ses parents. Il est accepté tel qu’il est.

cindy2


Quelles sont les conséquences de cette diminution de l’estime de soi ?

Ce manque d’estime et d’amour de soi va entrainer une baisse de confiance en soi mais aussi de la dépendance dans les relations affectives.
Il n’est pas possible d’aimer l’autre si vous n’êtes pas capable de vous aimer vous-même. Vous allez rechercher à combler votre vide chez l’autre et cela conduit à beaucoup d’échecs dans les relations. Je vous invite à lire l’article de Marianna sur la dépendance affective.


Peut-on développer l’estime de soi et la confiance en soi ?

Je reçois souvent la question « La confiance en soi est-elle innée ou peut-elle s’apprendre ? »
Et personnellement, j’ai la conviction et c’est aussi ce que j’ai pu constater chez mes clients que la confiance en soi s’apprend et se développe. Personne ne nait avec un manque de confiance en soi.
La bonne nouvelle c’est que si certaines expériences peuvent faire diminuer votre estime et votre confiance en vous, d’autres peuvent les augmenter. Tout est question de perception. Est-ce que vous voyez les échecs ou les opportunités d’apprentissage ? Est-ce que vous mettez plutôt votre focus sur le négatif ou le positif ? Est-ce que vous êtes conscient de vos réussites ?


Donc être optimiste est une solution pour développer la confiance en soi ?

Oui, c’est une des pistes.
Quel que soit votre objectif dans la vie, il me semble toujours plus efficace et agréable de mettre votre focus sur le positif. Cela n’empêche pas d’être conscient de ce qui ne fonctionne pas bien et de travailler à l’améliorer.
Je propose généralement à mes clients de terminer leur journée en notant ce pour quoi ils éprouvent de la gratitude.

cindy3

 

Quelles sont les autres solutions ?
Pour être efficace, il est important de tenir compte de l’ensemble de la personne (le corps, le mental, l’émotionnel, le spirituel).
Une croyance répandue est qu’il faut trouver la bonne technique pour avoir des résultats. Il y a plein d’experts dans le domaine qui vont proposer leur petite solution. Et certains d’entre vous ont peut-être déjà essayé plusieurs méthodes en pensant qu’elles ne fonctionnent pas.
Ce ne sont pas les techniques qui sont mauvaises. La plupart des techniques sont bonnes. Mais il n’existe pas une solution miracle. C’est à chacun de trouver ce qui lui convient.
En tant que coach, je ne donne pas de conseil. Il n’y a rien que je sache que la personne ne sait déjà. Vous savez ce qui est bon pour vous. Vous connaissez les solutions. Parfois, vous avez juste besoin d’un petit coup de pouce pour en prendre conscience. C’est comme en chamanisme. Ce n’est pas le chaman qui guérit mais il permet les bonnes conditions pour que la personne se guérisse elle-même.
Dans mes formations, je propose énormément de solutions différentes afin que chacun puisse tester et trouver ce qui lui convient. Je propose notamment des exercices pour nourrir l’estime de soi. Il est aussi important de passer à l’action, de se fixer des objectifs, d’élargir sa zone de confort en se lançant des petits défis, de célébrer les progrès, de transformer vos croyances limitantes en croyances dynamisantes, d’être attentif à votre discours intérieur car la pensée est créatrice.
Vous pouvez aussi travailler sur votre physiologie, modifier votre posture, sourire. Même l’alimentation a un impact sur la confiance en soi. L’hygiène de vie est importante, le fait de prendre du temps pour soi, d’avoir des temps en nature, des moments où vous calmez le mental pour revenir à l’essentiel.
Les personnes qui vous entourent vont également avoir un impact. Il s’agit donc de s’éloigner des personnes qui prennent votre énergie, qui se plaignent, qui vous dévalorisent. Et de privilégier les relations avec les personnes qui vous encouragent dans vos rêves.
Personnellement, j’aime beaucoup ce qui permet d’être créatif et de revenir au présent : colorier ou créer des Mandalas, dessiner, peindre, écrire, chanter, danser, méditer, prier, marcher en nature … Les possibilités pour revenir à soi et exprimer qui on est sont infinies.

Un mot pour conclure ?
Merci. J’aimerais conclure avec cette citation de Paul Ferrini : « La gratitude est le choix de voir l’amour en toutes choses. Quand vous êtes dans la gratitude vous ne savez pas vous sentir misérable, vous ne pouvez pas vous imaginer d’être injustement traité. »

 

Entrevue exclusive de Cindy Theys au Canada par Hervé Estival pour CHAMANISME.EU

 Toutes les informations sur le prochain Festival