Le portail européen du chamanisme
226

La Lettre Santé Nature Innovation

Dépistage du cancer du sein : alerte rouge

Chère lectrice, cher lecteur,

Le plus facile pour moi serait de ne pas vous parler de ce sujet, tellement je m’attends à un raz-de-marée de critiques, voire d’injures.

Mais si j’ai créé Santé Nature Innovation il y a quatre ans, c’est justement parce que j’avais l’impression que trop d’informations de première importance étaient cachées au public.

Et c’est malheureusement le cas en ce qui concerne le dépistage du cancer du sein.

Elles posent nue pour la bonne cause, mais…

Tous les ans, en octobre, des milliers de personnes se mobilisent pour inciter au dépistage du cancer du sein, dont 11 900 femmes meurent en France chaque année.

Association de malades, actrices, chanteuses s’investissent dans des campagnes publicitaires en n’hésitant plus à poser seins nus “pour la bonne cause”, tandis que les plus pudiques enfilent leurs baskets roses pour une course symbolique dans la rue.

Leur mot d’ordre : toutes les femmes de 50 à 74 ans sont invitées à se faire dépister tous les deux ans.

Voilà comment une idée se greffe dans l’inconscient collectif : la mammographie « sauve des vies ».

Tout cela serait formidable si ce n’était pas…faux.

Vous allez voir que les données scientifiques disent rigoureusement le contraire.

La vérité sur la mammographie

Je sais bien qu’il s’agit d’une telle contradiction avec l’opinion dominante que vous êtes peut-être en train de vous dire : « Impossible ! Ça se saurait si le dépistage était dangereux…».

Pourtant, dans son édition de février, Alternatif Bien-Être vous révèle les résultats d’une étude publiée dans le prestigieux JAMA (Journal of American Medical Association)

Cette étude date de novembre 2015, elle a été conduite par l’équipe du Pr Richard Wilson et des chercheurs de la plus prestigieuse université du monde, celle de Harvard, et porte sur…16 millions de femmes examinées pendant plus de 10 ans. Autant dire qu’il s’agit là de conditions de recherche d’une qualité et d’un sérieux hors du commun.

Ses conclusions ? Là-encore, je dois vous dire que certaines personnes les ont qualifiées de « choquantes ».

Vous les trouverez bien sûr détaillées dans l’article d’Alternatif Bien-Être, mais on peut les résumer d’une phrase :

La mammographie ne fait pas baisser le risque de décès par cancer du sein !!!

Et il y a autre chose…encore plus grave.

Deux autres tests indispensables

Pour les chercheurs suédois [1] du centre indépendant Cochrane, le rapport bénéfices/risques du dépistage organisé est aujourd’hui « très défavorable ». Ce dernier entraîne de nombreux traitements médicaux inutiles :

« Sur 2000 femmes examinées durant 10 ans10 femmes en bonne santé deviendront, à cause de ce dépistage, des patientes cancéreuses et seront traitées inutilement ».

« Ces femmes perdront une partie ou la totalité de leur sein et elles recevront souvent une radiothérapie et parfois une chimiothérapie ». 

« En outre, environ 200 femmes en bonne santé seront victimes d’une fausse alerte. Le stress psychologique de l’attente du résultat pour savoir si elles ont vraiment un cancer et celui de la suite des soins, peut être sévère ».

Malgré cela, une croyance beaucoup trop répandue empêche de nombreuses personnes de regarder la vérité en face.

 Toutes les informations sur le prochain Festival